L’écologie intégrale – Peut-on sauver les hommes sans sauver la terre ?

L’écologie intégrale – peut-on sauver les hommes sans sauver la terre ?

Quand une mairie, une région ou un état fait son budget  il peut être tiraillé entre investir dans le social et investir dans l’écologie. On pourrait vite croire que les deux sont en concurrence et même s’opposent. Peut-on sauver les hommes sans sauver la terre ?

Saint François d’Assise est l’un des premiers à aborder la question non pas de manière théorique, mais plutôt pratique. Son amour pour Dieu, pour le prochain et pour la nature ne faisaient qu’un. Il unifiait, dans ses actions et sa spiritualité, son souci pour les plus pauvres, pour la Création et pour la paix intérieure. Beaucoup plus tard, en 1936, le philosophe Jacques Maritain développe l’idée d’un humanisme intégral : l’homme est à la fois un être social, économique et spirituel. Pour lui, les trois ne peuvent être dissociés et il faut penser l’homme comme un tout… Suite sur theodom.org Série 11 : Dieu, nous et la terre….